Les risques biologiques liés aux techniques de génie génétique en laboratoire. Brochure INRS ED 6131

03/07/2012


Le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) désigne par OGM, tout organisme dont le matériel génétique a été modifié autrement que par multiplication ou recombinaison naturelle. Quel que soit l'OGM, sa création nécessite les mêmes éléments : un gène d'intérêt, un vecteur introduisant ce gène vers sa nouvelle cellule cible.
La manipulation de cultures cellulaires de toutes origines, l'usage de vecteurs viraux comme outil, l'apparition de nouveaux vecteurs, la complexification des techniques, rendent l'évaluation et la prévention des risques professionnels particulièrement délicates dans
les laboratoires construisant et manipulant les OGM.
Ce guide a pour objectif d'aider les personnes en charge de la surveillance médicale et de la prévention à mieux comprendre et évaluer les risques biologiques liés à la construction et la manipulation des OGM en laboratoire.
La première partie rappelle les mécanismes moléculaires de base. La seconde présente les différents éléments nécessaires à la production d'un OGM : insert, vecteur, organismes donneur et receveur (les manipulations sur animaux et végétaux ne sont pas abordées ici). La troisième partie, qui peut se lire indépendamment des précédentes, expose les dangers potentiels de chacun de ces éléments.
Des arbres décisionnels reprennent les principales questions que peuvent se poser les médecins ou les préventeurs, afin d'évaluer les dangers de chaque élément participant à la construction de l'organisme génétiquement modifié.

Brochure réalisée par l'institut national de recherche et de sécurité (INRS/France)


Retour