Les écrans à tubes cathodiques. Comment réduire le risque chimique. Brochure INRS ED 6089

01/02/2011


Depuis la promulgation de la loi du 15 juillet 1975, le détenteur de déchets
est responsable de l'élimination de ses déchets et doit le faire dans des
conditions respectueuses de l'environnement. Les écrans à tubes cathodiques
sont des déchets dangereux du fait de la présence de plomb, de poudres
luminescentes, de baryum, de cadmium et de verres spécifiques. Ces
équipements présentent donc un risque chimique particulier pour l'homme et
l'environnement.
Depuis l'agrément des éco-organismes le 15 novembre 2006, les déchets
d'équipements électriques et électroniques ménagers (hors lampes), comme
les écrans à tubes cathodiques, ont leur propre filière d'élimination. Ces
équipements en fin de vie doivent être regroupés et traités dans des
installations spécifiquement équipées.
Ce document traite uniquement du risque chimique, l'un des principaux
isques dans cette filière. Il s'adresse aux entreprises concernées par les
opérations de traitement des écrans à tubes cathodiques (démanteleurs
d'écrans, centres de dépollution des tubes...) ainsi qu'aux acteurs de la
prévention des risques professionnels et aux prescripteurs (chambres de
commerce, organismes certificateurs...). Il a pour objectif de les aider dans
l'évaluation des risques professionnels liés aux différentes opérations de
traitement des écrans à tubes cathodiques et de leur permettre d'intégrer
cette préoccupation dans leur démarche de prévention.

Brochure réalisée par l'institut national de recherche et de sécurité (INRS/France)


Retour